Les frais supplémentaires de repas sont déductibles du résultat imposable en BIC (bénéfices industriels et commerciaux) dès lors qu’ils sont nécessités par l’exercice de la profession, justifiés et d’un montant raisonnable.

De même, les titulaires de bénéfices non commerciaux peuvent déduire, sous certaines conditions et limites, les frais supplémentaires de repas qu’ils exposent régulièrement sur les lieux d’exercice de leur activité professionnelle.

Pour l’année 2015, les seuils et limites de déduction des frais supplémentaires de repas sont les suivants :

– valeur du repas pris au domicile : 4,65 € TTC pour un repas ;

– montant au-delà duquel la dépense est considérée comme excessive : 18,10 € TTC.